• Critique: Big Game

    Big Game de Jalmari Helander avec Samuel L. Jackson, Ray Stevenson, Jim Broadbent, Felicity Huffman, Ted Levine, Jaymes Butler, Victor Garber

    L'histoire: Oskari, un garçon de 13 ans timide accomplit un rite initiatique qui consiste à passer une journée entière seul dans la forêt et se retrouve dans la situation peu commune de devoir protéger le président des États-Unis.

    La critique de Michel Decoux-Derycke
    Le deuxième long métrage du Finlandais Jalmari Helander a clôturé le dernier BIFFF. L'argument du film: le Président des Etats-Unis, joué par Samuel L.Jackson, se retrouve au milieu de la forêt finlandaise suite à un attentat contre Air Force One, l'avion présidentiel. Là, un gamin finlandais va le retrouver, vivre des aventures rocambolesques et lui sauver la mise. 
    Je ne sais pas si il faut prendre le film au premier ou au deuxième degré. Au premier degré, c'est vu et revu, aucune originalité. Par contre, si c'est au deuxième degré, cela devient plus intéressant. Saperlipopette, un gamin sauvant l'homme le plus puissant de la planète. Comme quoi, on a toujours besoin d'un plus petit que soi. Je donnerai l'avantage au deuxième degré. Pourquoi ? Parce que l'humour finlandais est plutôt pince-sans-rire et du genre moqueur. Cela ne m'étonnerait pas que le réalisateur ait, l'air de rien, complètement renversé le propos initial du film.

    Affiche Big Game

    « Critique: Chemins croisésCritique: Atlantic. »

    Tags Tags : , , , , , , , ,