• Critique: Au-delà des mots - court métrage (TEFF 2015)

    Au-delà des mots, court métrage de Olivier Marchal avec les élèves de l'atelier audiovisuel du Lycée Arthur Varoquaux

    L'histoire: Dans une bibliothèque publique, un jeune homme s'éprend d'une jeune femme. Face au silence imposé par le lieu, comment arriveront-il à communiquer ? Et si tous deux étaient ainsi mis sur un pied d'égalité ?

    La critique de Michel Decoux-Derycke: 
    On sait que l'amour passe par le regard et la parole. Ici, non, la parole ne peut être un des vecteurs. Forcément, la jeune fille, que lorgne le jeune homme installé à côté d'elle, ne peut l'entendre puisqu'elle est sourde. Elle lui fait comprendre rapidement, s'ensuit un ballet de petits papiers. Une autre manière de faire comprendre son intérêt. 

    Ce court film fait la démonstration que l'amour peut passer au-dessus de tout, même du handicap. Il suffit d'un peu d'imagination.

    Photo Au-delà des mots (TEFF 2015)

    Lire aussi l'entretien avec Olivier Marchal

    « Critique: SuffragetteCritique: Crossing the Divide - court métrage (TEFF 2015) »

    Tags Tags : , , , , , ,