• Critique: Asphalte

    Asphalte de Samuel Benchetrit avec Isabelle Huppert, Jules Benchetrit, Valeria Bruni Tedeschi, Gustave Kervern, Michael Pitt, Tassadit Mandi

    L'histoire: Un immeuble dans une cité. Un ascenseur en panne. Trois rencontres. Six personnages. Sternkowtiz quittera-t-il son fauteuil pour trouver l'amour d'une infirmière de nuit ? Charly, l'ado délaissé, réussira-t-il à faire décrocher un rôle à Jeanne Meyer, actrice des années 80 ? Et qu'arrivera-t-il à John McKenzie, astronaute tombé du ciel et recueilli par Madame Hamida ?

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Le cinquième long métrage de Samuel Benchetrit réunit deux des nouvelles des "Chroniques de l’asphalte" que le réalisateur a écrites en 2005. Dès la première scène, une discussion à propos d'un ascenseur dans un HLM, le ton est donné. On va être dans l'humour décalé, dans une sorte de folie douce. On suit donc trois couples en parallèle. Un locataire (Gustave Kerven) provisoirement handicapé s'acoquinant avec une infirmière (Valéria Bruni Tedeschi), une actrice en perte de vitesse (Isabelle Huppert) aidée par Charly, un ado (Jules Benchetrit), un astronaute américain (Michael Pitt) débarquant sur le toit du HLM recueilli par Madame Hamida, une dame seule (Tassadit Mandi). Des petites histoires touchantes, émouvantes, humaines tout simplement, servies par de très bons interprètes.  
    La belle surprise de ce début d'année !

    Affiche Asphalte


    « Magritte 2016: la surprise Tous les chats sont grisCritique: Carol »

    Tags Tags : , , , , , , ,