• Critique: Alceste à bicyclette

    Alceste à bicyclette de Philippe Le Guay avec Fabrice Luchini, Lambert Wilson, Maya Sansa, Camille Japy, Ged Marlon, Annie Mercier, Laurie Bordesoules

    L'histoire: Serge Tanneur, grand comédien, vit en solitaire sur l’Île de Ré, passant le plus clair de son temps à sillonner à vélo ce pays battu par les vents. Son confrère Gauthier Valence, dont la carrière est au sommet, se prépare à reprendre "Le Misanthrope" de Molière, et souhaiterait voir Serge dans le rôle-titre. Gauthier est convaincu que Serge acceptera d’interpréter ce personnage qui lui correspond si bien, étant lui-même devenu une sorte de misanthrope, retiré de la société et révolté contre l’humanité.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Ce film est une comédie assez réussie grâce aux deux interprètes principaux, Fabrice Luchini et Lambert Wilson. On ressent leur jubilation. Luchini joue le comédien revenu de tout, s'étant retiré et isolé du métier, Lambert Wilson est l'acteur frustré de jouer un héros de série télévisée, il a envie de changer de catégorie en montant "Le Misanthrope" et en s'octroyant le rôle principal. Sous-jacent, c'est l'éternelle opposition entre le théâtre et le cinéma, la télévision. Les vrais acteurs ne sont-ils pas sur les scènes plutôt que devant les caméras ?

    Si l'ensemble est plaisant, certains éléments ne fonctionnent pas: la jeune fille de l'hôtel voulant se lancer dans le porno, l'historiette d'amour, l'insert de la série télévisée "Docteur Morange".

    Affiche Alceste à bicyclette

    « Critique: Le Sac de farineEntretien: Kadija Leclère - Le Sac de farine »

    Tags Tags : , , , , , , , ,