• Cannes 2017: les gagnants

    Le 70ème Festival de Cannes s'est achevé ce dimanche. Un mot du palmarès, précision, je n'y étais pas, c'est donc mon ressenti hors festival. Le vainqueur de la Palme d'or est le Suédois Ruben Östlund avec "The Square" dont j'ai peu apprécié les deux précédents films: "Play" et "Snow Therapy", jamais deux sans trois ? L'histoire  d'Act Up-Paris contée par Robin Campillo dans "120 battements par minute" a reçu 4 prix et cela me paraît très important que ce film ait été récompensé.
    Joaquin Phoenix, grand acteur s'il en est, reçoit le Prix d'interprétation masculine, pour Diane Kruger, je serais plus circonspect, j'ai rarement aimé ses prestations, son Prix d'interprétation féminine est peut-être dû au fait qu'elle jouait dans son pays (l'Allemagne) et dans sa langue natale, je suis curieux de voir cela. 

    Bannière Cannes 2017

    Palme d'or: "The Square" de Ruben Östlund
    Prix spécial 70ème anniversaire: Nicole Kidman
    Grand Prix: "120 battements par minute" de Robin Campillo
    Prix de la mise en scène: Sofia Coppola avec "Les Proies"
    Prix du Jury: "Loveless"de Andrey Zvyagintsev
    Prix d'interprétation féminine: Diane Kruger dans "In The Fade" de Fatih Akin
    Prix d'interprétation masculine: Joaquin Phoenix dans "You were never really here" de Lynne Ramsey
    Prix du scénario: ex-æquo pour "Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos et "You were never here" de Lynne Ramsay
    Palme d'or du court métrage: "
    Une nuit douce" de Yang Qiu
    Mention spéciale court métrage: "Le Plafond" de Tippo Airaksinnen
    Caméra d'or: "Jeune Femme"de  Léonor Séraille

    Prix François Chalais: "120 battements par minute" de Robin Campillo

    Queer Palm long métrage: "120 battements par minute" de Robin Campillo
    Queer Palm court métrage: "Les Iles" de Yann Gonzalez
    Prix Fipresci de la compétition officielle : "120 battements par minutes" de Robin Campillo
    Prix Fipresci pour la section Un certain regard: "Une vie à l’étroit" de Kantemir Balagov
    Prix Fipresci des Sections parallèles : "L’usine de rien" de Pedro Pinho
    Prix du Jury oecuménique "Vers La Lumière" de Naomi Kawase
    Oeil d’or: "Visages Villages" de Agnès Varda
    Petit Rail d’or court métrage: "The Best Fireworks Ever" de Alexandra Terpinska
    Grand Rail d'or long métrage: "Tehran Taboo" de Ali Soozandeh

    Les autres palmarès: http://www.6nema.net/cannes-2017-les-premiers-palmares-a130287848

    « Critique: The Sense of an EndingCritique: Le Scénariste - court métrage »

    Tags Tags : , , , , , , , ,