• Becker, Eustache et Cannes à la Cinémathèque française

    La Cinémathèque française proposera, dans les prochaines semaines, trois rétrospectives intéressantes. D'abord, du 5 au 29 avril: Jacques Becker; ensuite, du 26 avril au 28 mai: Festival de Cannes, scandales et controverses et enfin, du 3 au 27 mai: Jean Eustache. De quoi passer des heures dans les salles obscures !

    Logo Cinémathèque française

    Jacques Becker réalisa avec "Rendez-vous de juillet", "Casque d'or"," Touchez pas au grisbi" ou "Le Trou", quelques-uns des chefs-d'œuvre reconnus du cinéma français des années 1950.
    Le programme sur http://www.cinematheque.fr/cycle/jacques-becker-381.html

    Depuis 70 ans, l'histoire du festival de Cannes est riche en scandales et controverses. Films chahutés, récompenses contestées, incidents diplomatiques, blasphèmes organisés, la liste est longue de titres auxquels la sélection officielle a assuré un destin houleux. Un voyage à travers ces œuvres sulfureuses telles que "Antichrist" de Lars von Trier, "Irréversible" de Gaspar Noé ou "Sous le soleil de Satan" de Maurice Pialat.
    Le programme sur http://www.cinematheque.fr/cycle/festival-de-cannes-scandales-et-controverses-382.html

    En quelques films, courts ou longs métrages dont "Le Père Noël a les yeux bleus", "La Maman et la putain", "Mes petites amoureuses", Jean Eustache a élaboré l'une des œuvres les plus surprenantes de l'après-Nouvelle Vague. Un art de la cruauté et de la parole désirante, une précision du trait, un regard sans complaisance sur l'après-68 caractérisent son cinéma.
    Le programme sur http://www.cinematheque.fr/cycle/jean-eustache-379.html

    « Critique: 1 homme de trop - 1967Critique: Ghost in the Shell »

    Tags Tags : , , , ,